/image/logo.webp

Contrat d’assurance obsèques et assurance décès : la différence

L’assurance décès et l’assurance obsèques ont toutes deux pour vocation de fournir aux familles du de l’assuré un soutien financier après sa disparition. Toutefois, ces deux types de contrats se distinguent sur certains points. En effet, le contrat obsèques se concentre uniquement sur les funérailles tandis que l’assurance décès dispose d’un plus large périmètre. Explications.

Contrat d’assurance obsèques ; qu’est-ce que c’est ?

Le contrat d’assurance obsèques est un dispositif qui permet d’assurer le financement des funérailles du souscripteur à son décès. Il évite ainsi à ses proches des soucis financiers relatifs aux frais d’obsèques. En effet, en France, un enterrement décent coûte aux alentours de 4 000 €. C’est pourquoi beaucoup prennent leurs précautions en souscrivant un contrat d’obsèques. Selon les objectifs du souscripteur, il peut choisir entre deux types de contrats.

Le contrat en capital pour uniquement financer les obsèques. Il assure le versement d'un capital qui a été constitué grâce à des cotisations aux proches de l’assuré. Ces bénéficiaires seront moralement obligés de se charger des frais d’obsèques.

Le contrat en prestations, quant à lui, permet à l’assuré de prévoir les frais d’obsèques, mais également de préparer en amont le déroulement de la cérémonie funéraire. En d’autres mots, l’assuré défini lui-même du montant du capital garanti, mais aussi de son emploi. Il pourra donc organiser, de son vivant, tous les moindres détails. Il aura le choix de l’entreprise de pompes funèbres, le mode de sépulture, le choix des fleurs, l’orientation de la cérémonie, etc.

Assurance décès : qu’est-ce que c’est ?

L’assurance décès est un contrat qui permet de prévoir un capital versé à la famille pour la soutenir financièrement après le décès de l’assuré. Cette somme perçue par les bénéficiaires constitue un complément d’argent considérable. Toutefois, son montant est limité et doit respecter certaines conditions. Le capital décès est constitué durant la vie de l’assuré par le biais de cotisations. Ce qui distingue grandement l’assurance décès du contrat d’assurance obsèques est la finalité du capital. En effet, la somme perçue pourra être utilisée librement par les bénéficiaires.

Selon l’agence d’assurance ou l’organisme assurance, le contrat d’assurance décès peut également, prévoir d’autres prestations en plus du capital décès. Voici quelques exemples :

  • Une garantie double effet qui permet le versement aux enfants ou une personne tierce d’un capital en plus dans le cas où le(la) conjoint(e) de l’assuré décèderait après ou en même temps ;
  • En cas de décès accidentel, certains organismes offrent un doublement du montant du capital décès ;
  • Une rente de conjoint survivant est une offre permettant à ce dernier de se voir verser une rente en complément de l’allocation veuvage ou de la pension de réversion. Toutefois le montant de la rente est calculé selon l’âge et la situation du conjoint ;
  • Une rente éducation est une prestation supplémentaire qui a pour but de financer les études des enfants de l’assuré après sa disparition ou le décès de son(sa) conjoint(e) ;
  • Une possibilité de changer le capital décès en rente en cas d’invalidité (absolue ou définitive).